Jeudi, nous ferons la dernière sortie de la saison 23/24 avec une balade le matin entre 10h et 12h au bord de l’Arc à Aix suivie d’un déjeuner partagé chez Brigitte et Dyves-Luc qui ont la gentillesse de nous accueillir dans leur jardin avec piscine (prévoir un maillot, au cas où…). Dans un souci de bonne organisation, merci de vous inscrire rapidement. Pour les absents : merci pour votre fidélité tout au long de l’année et nous vous retrouverons avec plaisir le jeudi 19 septembre pour de nouvelles aventures. Très bon été !

     

PROGRAMME :

Merci d’apporter, dans une glacière si besoin, vos spécialités salées/sucrées (quiche, tarte, salade, fromage, pain, fruits, biscuits, douceurs,…), des amuse-gueules pour l’apéritif (fruits secs, ships, saucisson, olives, melon, tomates, endives, tapenade…). Pour une bonne répartition des plats qui seront déposés à votre arrivée chez Brigitte et Dyves-Luc, je vous propose que les noms de A à M apportent du sucré et de N à Z apportent du salé. En tout cas, me dire à l’inscription ce que vous apportez…

Prévoir assiettes, couverts, serviettes, verres. Le vin et la bière seront fournis par Brigitte et Dyves-Luc.   

Dans un souci de bonne organisation, merci de vous inscrire rapidement en m’indiquant l’option choisie et ce que vous apportez le cas échéant :

  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr  

  ou par SMS : 06.20.53.01.69

 

Option 1 : je m’inscris à la rando et au déjeuner.

RV à 9h45 à Aix, 12, rue Paul Guigou (angle IUT sur l’av. Gaston Berger). Départ de la rando à 10h.

Se garer le long de cette rue (prévoir de quoi payer l’horodateur).

 

Option 2 : je ne m’inscris qu’à la rando :

RV à 9h45 à Aix, 12, rue Paul Guigou (angle IUT sur l’av. Gaston Berger). Départ de la rando à 10h.

Se garer le long de cette rue (prévoir de quoi payer l’horodateur).  

 

Option 3 : je ne m’inscris qu’au déjeuner :

RV à 12h30 au même endroit.  

 

Application GPS gratuite WAZE sur votre téléphone pour vos déplacements.              

 

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS’’

 (La lecture nuit gravement à l’ignorance)  

 

LE MASSIF DU MONTAIGUET

  

Surnommé ‘’la colline des Aixois’’, c’est un massif boisé situé entre Aix, Bouc-Bel-Air, Gardanne et Meyreuil, formant un arc de cercle, long de 6 km et large de 3 à 5 km. Son altitude est comprise entre 145 et 346 m. Sa surface d’environ 20 km2 se compose de plateaux calcaires bordés de falaises, de bois de pins d’Alep et de chênes verts ou pubescents, de champs de vignes ou autres plantations. Les garrigues et reboisements occupent les anciennes surfaces incendiées, en particulier celles des feux de 1979, 2005 et 2010.

Le massif du Montaiguet appartient à la petite région naturelle du Bassin de l’Arc. L’Arc représente sa limite septentrionale au sud d’Aix. C’est une zone d’intérêt paysager et de loisir, favorisée par les nombreux points d’entrée du massif,

 

L’ARC ET LE PONT DES TROIS SAUTETS

Le fleuve côtier de l’Arc (lou Lar en prov.), 83 km, prend sa source près de Pourcieux dans le Var à 493 m d’altitude, au pied du mont Aurélien et se jette dans l’étang de Berre. Il traverse 16 communes : St-Maximin, Pourcieux, Pourrières, Trets, Fuveau, Peynier, Rousset, Châteauneuf-le-Rouge, Meyreuil, Le Tholonet, Aix, Ventabren, Coudoux, La Fare-les-Oliviers, Velaux, Berre-l’Etang et compte 35 affluents. Traversant champs, forêts et gorges, l’Arc présente une nature riche et variée (platanes, érables, frênes, peupliers…) et constitue une niche écologique pour de nombreuses espèces d’oiseaux et de rongeurs. Il est également connu pour son patrimoine culturel avec la présence de trois ponts remarquables :

le Pont des Trois Sautets, le Pont de Saint-Pons et l’Aqueduc de Roquefavour.

Peint par Cézanne en 1906 (l’année de sa mort), le Pont des Trois Sautets à une seule arche en dos d’âne a été édifié en 1655. A l’origine, il fallait faire 3 petits sauts sur 3 grosses pierres pour franchir l’Arc. Il est classé MH.

A l’été 1948, le Premier ministre britannique Winston Churchill était venu passer un mois à Aix. Amateur de peinture, il avait profité de son séjour pour marcher sur les traces du maître Cézanne et poser son chevalet en divers endroits. Il avait demandé au photographe Hugo Ely de faire des clichés des sites qu’il avait choisis afin de pouvoir terminer ses toiles de retour à Londres. Devant les Trois Sautets, le photographe avait eu l’audace de déclencher son appareil pour saisir le grand homme, plongé dans sa peinture…

 

 

Last Updated on 16 juin 2024 by Robert