cid:image012.gif@01D29040.85F183B0

Jeudi 26 mai, jour de l’Ascension, nous ferons le sentier Merveilleux, appelé aussi sentier Joseph Poucel (1878-1971), chirurgien marseillais et fervent botaniste, défenseur de la faune et de la flore, Dans une ambiance fraîche et pleine de vie, à l’ombre des chênes, des hêtres et des ifs, cette boucle parcourt la forêt domaniale de la Sainte-Baume d’ouest en est, au pied de la falaise calcaire de la face nord, à la verticale de la croix des Béguines. Nous partirons du parking des Trois Chênes situé sur la D80, à 8 km de Nans-les-Pins, à 5 km du centre-village de Plan-d’Aups et à 800 m à l’est de l’Hostellerie de la Sainte-Baume. Itinéraire botanique très intéressant, à faire absolument !

Le sentier merveilleux    Massif de Sainte-Baume, le Paradis - Les cahiers du sud - Li caièr dou  miejour    Topo Sainte-Baume | Pays d'Aubagne et de l'Étoile

Participation : 1 ticket.  

Inscription obligatoire au plus tard la veille de la rando

et indication du RV choisi :  

 

  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr  

  ou par SMS : 06.20.53.01.69

 

 1er RV : 13h à Trets sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe (D6).

Covoiturage à organiser.

42 mn, 40 km par A8 sortie 34 St-Maximin. A Nans-les-Pins, suivre D80 vers Plan-d’Aups jusqu’au parking des 3 Chênes.

Ou 42 mn, 26 km par Kirbon D12 vers St-Zacharie puis D480 et D80 vers Plan-d’Aups…

 

 

 2e RV : 13h au Canet-de-Meyreuil sur le parking de l’Auberge Provençale (D7N route d’Aix). Se garer dans l’impasse après le restau.  

J’y serai pour organiser le covoiturage.

D’Aix : 8 km, 10 mn par A8 vers Nice, sortie 32 (Fuveau) péage 1 €. Au rond-point, à droite D7n vers Aix sur 50 m. L’Auberge Provençale est sur la droite. Ou par Palette D7n :  8 km, 15 mn.

 

3e RV : 13h50 à Plan-d’Aups sur le parking des Trois Chênes situé à 800m à l’est de l’Hostellerie de la Ste-Baume, au croisement de la D80 qui vient de Nans et de la D95 qui va à Mazaugues. Départ de la rando.

D’Aix :  56 mn, 61 km par A8 sortie 34 St-Maximin. A Nans-les-Pins, suivre D80 vers Plan d’Aups jusqu’à l’Hostellerie. Ou 56 mn, 48 km par A52 sortie 33 La Bouilladisse, Auriol et D45a vers Plan d’Aups.

De Puyricard : 1h, 68 km. Partir à 12h50.

De Marseille ou de Cassis : 50mn, 43 km par A50, A52 et A520 vers Auriol, puis D45A Route de la Ste-Baume et D80 vers Plan-d’Aups jusqu’au parking des 3 Chênes.

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS’’ :

(La lecture nuit gravement à l’ignorance)   

Image associée 

Sainte-Baume : le sentier Joseph Poucel ou ‘’sentier Merveilleux’’, entre l’Hostellerie et le Grand Hêtre, un itinéraire botanique très intéressant.

Partant du parking des Trois Chênes et après le passage de la source dite de Ravel, au pas musical du fameux Boléro, on atteint le bas de la falaise des Béguines. Le sentier en sous-bois est très agréable et souvent plus frais et ombragé en été ; il est selon les saisons bordé de fleurs : anémones hépathiques trilobées, lys martagon, fusain à larges feuilles et d’Europe, pour ne citer que quelques espèces… Mais on marche surtout à l’ombre de vieux ifs centenaires, d’érables à feuilles d’aubier, de tilleuls et de sorbiers magnifiques…

Après une demie heure de marche, on découvre un rocher sur lequel est installée une plaque commémorative en l’honneur du Docteur Poucel… Si on poursuit le sentier au-delà du Grand Hêtre, on arrive plus haut au ‘’Paradis’’, havre de paix et de fraîcheur… mais cela sera pour une autre fois, un peu plus tard !… Nous nous contenterons de revenir par la piste ombragée qui suit le sentier en sens inverse avec de belles vues sur la montagne.

Docteur Joseph Poucel

Ce médecin né à Marseille en 1878, chirurgien chef des Hôpitaux de cette ville, était aussi botaniste, naturiste et disait-on, goûteur d’eau, car il goûtait l’eau des sources en appréciant à chacune un goût différent comme d’autres auraient goûté un grand cru… Ses héritiers ont laissé à la bibliothèque de l’Université d’Aix-Marseille un trésor extraordinaire : une immense ‘’Flore’’ constituée d’aquarelles de sa main qui représentent une partie considérable des plantes de la flore française (près de 2 000 taxons) dessinées à partir d’exemplaires vivants. On comprend ainsi volontiers qu’il ait qualifié de « merveilleux » ce chemin qui s’enfonce dans cette généreuse frondaison.  

 

La forêt domaniale de la Sainte-Baume est un exemple de forêt ‘’climacique’’, c’est-à-dire d’une biocénose arrivée depuis longtemps et maintenue à un point d’équilibre séculaire entre espèces, en particulier de la strate arborescente. Ce maintien a eu lieu grâce à la protection complète dont a bénéficié le site par suite du caractère sacré des lieux et des implantations monastiques qui ont préservé cette forêt de toute exploitation irraisonnée depuis le Moyen-Age. La végétation est dominée par un dense peuplement mixte de Hêtres et d’Ifs (correspondant en climat méditerranéen à un étage ‘’collinéo-montagnard’’ de versant frais – exposition Nord, confortablement arrosé : près de 1 100 mm de précipitations annuelles sur la crête de la montagne). Ces deux essences de base sont accompagnées d’îlots de Pins, de nombreux Chênes pubescents (qui deviennent l’espèce dominante au-dessous et au Nord de la route Plan d’Aups – Mazaugues, vers Nans-les-Pins, et d’une strate arbustive abondante et variée. On peut distinguer facilement ces divers peuplements en montant au point de vue de la chapelle du Saint-Pilon sur la crête et en regardant la mer végétale à ses pieds : les nuances de vert entre les quatre feuillages
dominants, en début de foliaison pour les feuillus, (début avril) sont très tranchées. Le contenu en humidité, l’isolement relatif des groupes de Pins et la faible sensibilité aux incendies des feuillus dominants et de l’If ont permis à l’ensemble de perdurer à l’écart des catastrophes récurrentes qui ont affecté tous les massifs forestiers voisins.