cid:image012.gif@01D29040.85F183B0

 

Entre Jouques et St-Paul-lès-Durance sur la D11 près du hameau de Bèdes, au départ du Domaine de la Grande Séouve, le sommet du Peycail -ou belvédère de Cadarache- culmine à 520 m d’altitude et offre un panorama intéressant sur la Durance, le défilé de Mirabeau et le CEA. Au loin : le Ventoux, le grand Luberon, Lure, le Verdon et les Alpes enneigées (Dévoluy…). Nous ferons un circuit agréable entre plaine et colline à l’orée du bois de la Séouve bordée de champs et de cultures traditionnelles : vignes, oliviers, amandiers, lavandes, truffières. La campagne ici a des airs de Toscane !

Participation : 1 ticket. Essai gratuit pour les nouveaux.

Être à jour de sa cotisation annuelle pour pouvoir participer (40€).

 

Inscription obligatoire au plus tard la veille de la rando

et indication du RV choisi :  

  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr  

  ou par SMS : 06.20.53.01.69

 

 1er RV : 13h à TRETS sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe (D 6 vers St-Maximin).

Covoiturage à organiser.

Trets – La Grande Séouve : 48 mn, 40 km par Pourrières, Rians, Jouques, Bèdes. (Frais A/R 8€).

 

 2e RV : 13h au CANET-de-MEYREUIL sur le parking de l’Auberge Provençale (D7n route d’Aix). Se garer dans l’impasse après le restau.  

Covoiturage à organiser.

Le Canet – La Grande Séouve : 46 mn, 43,5 km par A8, A51, Meyrargues, Peyrolles, Jouques, Bèdes. (Frais A/R 11€).

                     

3e RV : 13h10 à POURRIERES sur le parking du cimetière à la sortie du village sur la D 23. Regroupement dans les voitures

Covoiturage à organiser avec ceux qui viennent de Trets. Je vous dirai.

Pourrières – La Grande Séouve : 37 mn, 31,7 km par Rians, Jouques, Bèdes. (Frais A/R 7€).

 

4e RV : 13h50 à JOUQUES, Hameau de Bèdes, au Domaine de la Grande Séouve. Départ de la rando.

D’Aix : 44 mn, 32 km par A51 sortie 14 Pertuis et D96 vers Meyrargues, Peyrolles, D561 vers Jouques et D11 vers ‘’St Paul-lès-Durance, Bèdes’’. A 2,3 km de Bèdes, suivre ‘’La Grande Séouve’’.  (Frais A/R 7€).

De Puyricard : 41 mn, 33 km par A51 sortie 14 Pertuis et D96 vers Meyrargues…

De Marseille : 1h05, 63 km par Aix et A51…

 

LE COIN DES « SAVANTURIERS »

(La lecture nuit gravement à l’ignorance)

 

 

Le belvédère de Cadarache

  La Durance

L’hypothèse la plus fréquente sur le nom Cadarache est une origine étymologique grecque proche du mot latin cataracta (chute d’eau, écluse, barrage), le site étant situé au confluent du Verdon et de la Durance. C’est aussi le nom de la forêt domaniale centenaire qui s’étendait sur 1 200 ha avant le début des travaux d’ITER, maintenant réduite à 802 ha.

Le belvédère de Cadarache offre une vue imprenable sur les Rochers Rouges -où se blottit la chapelle saint-Eucher-, la Durance domptée par les barrages, le canal EDF, le bassin d’éclusées de Cadarache.

Par l’ouverture d’une porte d’écluse, le bassin d’éclusées permet de refroidir la chambre de confinement. Quatre bassins seront destinés à contrôler les eaux de refroidissement du tokamak*. Ils seront reliés à la plateforme par des systèmes de canalisations indépendantes les unes des autres.

ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) change le paysage à Cadarache aussi bien que le tissu économique des communes avoisinantes.

 

*tokamak : chambre de confinement magnétique destinée à contrôler un plasma pour étudier la possibilité de la production d’énergie par fusion nucléaire. C’est une technologie de recherche expérimentale […] candidate pour permettre à long terme la production d’électricité en récupérant la chaleur qui serait produite par la réaction de fusion nucléaire.

 

Le domaine de la Grande Séouve

  La Grande Séouve – Jouques 

Toponymie :

Bèdes : d’un mot provençal signifiant « brebis ».

Séouve : la séuvo, en provençal, signifie la forêt.

Le domaine, exploité de manière familiale, est situé sur la commune de Jouques, à 30 km au Nord-est d’Aix en Provence, Les 80 ha de vignes, dont 60 en Coteaux d’Aix-en-Provence, sont plantés à 420 m d’altitude sur le plateau de Bèdes, au pied de collines boisées de chênes verts, sur des sols siliceux calcaires, entre champs de lavande et garrigues. Balayés l’hiver pas des vents froids bénéfiques au repos et à la bonne santé de la vigne, le domaine connait des étés torrides qui confèrent au raisin une superbe maturité. Le domaine pratique l’agriculture raisonnée et la micro oxygénation des vins.  

 

A l’origine « La Grande Séouve » était une exploitation agricole, en grande partie boisée, cultivant des céréales, des truffes et se consacrant essentiellement à l’élevage des moutons. La bâtisse fut construite vers 1880. Le domaine a été racheté en 2009 par Messieurs Eric KURVER et Saké WEIMA.

 

la Stèle des Héros de la Résistance sur le plateau de Bèdes

  https://www.petit-patrimoine.com/photos_pp/photo_pp_final/thumbs/sem_2011_2/13048_1_photo1_g.jpg   http://www.petit-patrimoine.com/photos_pp/photo_pp_final/thumbs/sem_2011_2/13048_1_photo2_g.jpg   Résultat de recherche d'images pour "stèle  de bèdes jouques"

1944, le débarquement de Normandie a lieu le 6 Juin et la Provence se prépare pour l’opération Dragoon le 15 août.
Les Allemands ratissent large et démantèlent les Maquis et les réseaux de la Résistance, aidés par des dénonciations. C’est le cas de Plan d’Aups, de Lambesc et de Jouques en ce mois de juin 1944.
Sur le plateau de Bèdes, au-dessus de Jouques, le 9 juin, un groupe de maquisards se déplace à la bergerie du Logis d’Anne, à La Daouste et le lendemain, il tombe aux mains des occupants.
Ils seront fusillés, 15 noms sont inscrits sur la stèle, 15 victimes de plus dans l’incommensurable liste des victimes du nazisme et de la collaboration.
Le mémorial est érigé dans la pinède dès 1945, au lieu-dit de la Sicarde, en bordure de la D11.

 

Les buissons taillés en forme d’animal ou d’allégorie, que l’on peut voir sur la fameuse D11, sont sculptés chaque année par les descendants de deux cantonniers qui, dès 1946, s’étaient livrés à cette tâche pour rendre hommage aux quinze courageux résistants tués deux ans plus tôt sur le plateau de Bèdes.