En raison d’éventuelles difficultés d’approvisionnement en carburant auxquelles nous risquons d’être confrontés, nous ferons ce jeudi la rando ‘’De Bibemus à Bimont’’ à Aix-en-Provence (initialement prévue pour le jeudi 20 octobre) et nous ferons le Télégraphe à Ceyreste (parking du Grand Caunet) le jeudi 20/10 si la situation s’améliore.

Au départ du parking de Bibemus, nous traverserons le plateau avec de superbes vues sur le barrage Zola et le pilier ouest de Sainte-Victoire, avant de rejoindre le barrage de Bimont, entièrement rénové. Une randonnée facile et incontournable.

Participation : 1 ticket. Essai offert aux nouveaux.

 

Merci de répondre au plus tard la veille en m’indiquant votre lieu de RV :

 

 1er RV : 13h05 à Trets sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe (D6).

Covoiturage à organiser.

De Trets : 27,4 km, 39 mn.

 

 2e RV : 13h20 au Canet-de-Meyreuil sur le parking de l’Auberge Provençale (D7N route d’Aix). Se garer dans l’impasse après le restau.  

Covoiturage à organiser.

Du Canet : 13 km, 25 mn.

 

3e RV : 13h50 à Bibemus au bout du parking. Départ de la rando.

Covoiturage à privilégier à cause des places sur le parking.

D’Aix : 7 km, 15 mn.

De Puyricard : 12 km, 25 mn.  RV à 13h20 sur le parking de la Salle des Fêtes, av. Orsini.

De Marseille : 40 km, 45 mn.

 

D’Aix prendre la D10 en direction de Vauvenargues. Passer devant le lycée Paul Cézanne. Passer sous un aqueduc et au feu tourner à droite sur le chemin de Bibemus. Cette route très étroite monte rapidement sur le plateau qu’elle va en partie traverser. Attention au dos d’âne peu marqué mais un peu abrupte ! Continuer jusqu’au parking.

Pour cette rando, entrez : Parking Bibemus, chemin de Bibemus, Aix-en-Provence

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS’’ 

(La lecture nuit gravement à l’ignorance) 

 

Les carrières de molasse de Bibemus, 7 ha entre la route du Tholonet et la route de Vauvenargues, furent exploitées dès l’Antiquité comme en atteste les thermes romains d’Aix-en-Provence. Les pierres de Bibemus furent particulièrement utilisées au 17e et 18e siècles pour l’édification des monuments et hôtels particuliers d’Aix. L’exploitation de ces carrières s’arrêta à la fin du 19° siècle car elles étaient pratiquement épuisées. La pierre de Rognes remplaça alors la pierre de Bibemus.
Le nom de Bib
emus proviendrait de la nature poreuse de la roche et du verbe latin « bibere » signifiant boire.

Cézanne trouva en ces lieux la solitude nécessaire pour peindre plusieurs chefs-d’œuvre autour du thème « arbres et rochers » (11 huiles et 16 aquarelles). Fasciné par le lieu avec ces roches aux formes géométriques, Bibemus fut un lieu d’inspiration pour Cézanne qui s’imposa comme un précurseur du cubisme. Ici, l’artiste loua un cabanon entre 1895 et 1904 rebaptisé aujourd’hui cabanon Cézanne (il l’appelait son « cabanon », mais en Provence, une construction avec plusieurs rangs de génoises a le statut plus élevé de « bastidon »). Il y invitait son ami le sculpteur Philippe Solari qui a sculpté quelques pierres sur le site.

Les carrières de Bibemus ont été acquises par la ville d’Aix-en-Provence en 1998 grâce au legs du peintre américain George Bunker qui avait demandé « qu’il n’y ait pas d’exploitation commerciale mais que ce lieu soit conservé comme parc public à la mémoire de Paul Cézanne. »

 

Le barrage de Bimont est ce qu’on appelle un barrage-voûte. Il est situé sur la commune de Saint-Marc-Jaumegarde, près d’Aix-en-Provence. Ce barrage, financé par le Plan Marshall, a été construit entre 1946 et 1951 par l’ingénieur Joseph Rigaud puis mis en service en 1952.

Il retient les eaux de l’Infernet, issues du ruissellement de la face nord du massif de Sainte-Victoire, mais il est en fait principalement alimenté par une galerie souterraine, dite de la Campane, amenant l’eau du Verdon par le canal de Provence.

Le barrage de Bimont constitue une réserve de sécurité pour l’alimentation en eau de plusieurs communes de la région aixoise jusqu’à l’étang de Berre et Marseille, pour une partie de ses besoins.

La retenue créée par le barrage est d’un volume de 39 millions de mètres cubes d’eau à la hauteur maximale du barrage mais le volume stocké en permanence varie entre 11 et 14 millions de m3 ce qui correspond à la consommation annuelle d’une agglomération comme Aix-en-Provence.

C’est la Société du Canal de Provence qui est responsable de l’entretien permanent du barrage de Bimont et qui a réalisé des travaux de rénovation de très grande ampleur de 2016 à 2019 :

·         2016 : création d’une conduite de dérivation pour assurer la continuité d’alimentation en eau ; travaux de modernisation du suivi ; évacuation des chauves-souris du système de drainage ;

·         2017 : vidange du plan d’eau jusqu’à sa consommation complète ; pêche de sauvegarde ;

·         2017-2019 : travaux de sécurisation pour stabiliser le phénomène de gonflement et de fissuration du béton dans certaines zones ;

·         dernier trimestre 2019 : remise en eau progressive ; recolonisation du site par les chauves-souris.