cid:image012.gif@01D29040.85F183B0

Jeudi, le temps sera couvert mais pas de pluie dans l’après-midi. Nous en profiterons pour retourner à Sainte-Victoire qui n’est pas loin. Au départ du parking de l’Aurigon à Roques Hautes, nous rejoindrons le lac et le barrage de Bimont en passant par le site où ont été trouvées des coquilles d’œufs de dinosaures. Après une pause à la table d’orientation du barrage, retour à Roques Hautes par le vallon du Marbre et son ancienne carrière de brèche. On ne se lasse pas de ces beaux paysages ! 

Participation : 1 ticket. Essai gratuit pour les nouveaux.

Être à jour de sa cotisation annuelle pour pouvoir participer (40€).

 

Inscription obligatoire au plus tard la veille de la rando

et indication du RV choisi :  

  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr  

  ou par SMS : 06.20.53.01.69

 1er RV : 13h à TRETS sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe (D 6).

Covoiturage à organiser.

2e RV : 13h30 au Parc départemental de Roques-Hautes, parking de l’Aurigon.

Départ de la rando.

 

Du Tholonet, suivre la D17 en direction de Puyloubier.

360 m après le carrefour de Beaurecueil, prendre la piste bétonnée sur votre gauche.

Se garer au 2e parking 300 m plus loin.

Application gratuite WAZE sur votre téléphone pour vos déplacements.  

Pour cette rando, entrez : Parking de l’Aurigon, chemin de Roques Hautes, Beaurecueil.

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS’’

(La lecture nuit gravement à l’ignorance)

 

Le barrage et le lac de Bimont

  L'incontournable balade au barrage de Bimont - La vie en rose flamant   https://www.myprovence.fr/sites/default/files/styles/main/public/poi/5474175/12656019_2022-03-07T16350597300012848809.jpg?itok=oBV8KBLE

Le barrage de Bimont et sa retenue se situent au NO de Sainte-Victoire, sur la route de Vauvenargues. Il assure l’approvisionnement en eau notamment des villes d’Aix-en-Pce et de Marseille et des secteurs industriels et agricoles. Il a été construit en 5 ans de 1946 à 1951 (mise en service en 1952) par l’ingénieur Joseph Rigaud pour barrer le lit de la Cause et surtout retenir les eaux captées du Verdon.  

Il mesure 180 m de long, 87 m de haut, 4 m d’épaisseur en crête et 17 m au pied. Le volume stocké en permanence varie entre 11 et 14 millions de m3 ce qui correspond à la consommation annuelle d’une agglomération comme Aix-en-Pce.

Après rénovation, il atteindra 25 millions de m3.

Par sa conception, le barrage de Bimont (barrage voûte-poids) est un ouvrage extrêmement solide. Néanmoins, et conformément à la règlementation, la Société du Canal de Provence en assure une surveillance permanente.

Les grands travaux de rénovation du barrage qui avaient débuté en juillet 2016 se sont achevés en mai 2019. L’accès au barrage est rouvert depuis le 7 juin 2019.

 

Parc de Roques-Hautes (Beaurecueil)

Résultat de recherche d'images pour "parc de roques hautes"   Résultat de recherche d'images pour "carrière de marbre de roques hautes"       

Dominé par la majestueuse présence de la montagne Sainte-Victoire, le domaine de Roques-Hautes, labellisé Parc Départemental, étale ses 800 ha de relief accidenté sur les communes d’Aix-en-Pce, de Beaurecueil, du Tholonet, de Saint-Antonin-sur-Bayon et de Saint-Marc Jaumegarde. Paysage d’émotion, les Roques Hautes sont des reliefs accidentés, en forme de crêtes rocheuses.

Roques-Hautes, c’est surtout la réserve naturelle nationale de Sainte-Victoire. Créée le 1er mars 1994, cette réserve géologique de 139 hectares, située sur la commune de Beaurecueil, est constituée de roches sédimentaires, alternant argilites rouges et niveaux de grès et calcaires dans lesquels ont été retrouvés des œufs de dinosaures fossilisés.

C’est aussi une carrière de marbre issue de la brèche du Tholonet…

 

Les œufs de dinosaures

  Résultat de recherche d'images pour "roques hautes beaurecueil"            Résultat de recherche d'images pour "roques hautes beaurecueil"          cid:image012.gif@01D350FB.1C39F4D0             

Sainte-Victoire abrite, au cœur de Roques-Hautes, l’un des plus riches gisements d’œufs de dinosaures du monde, découvert en 1930.

Il date du passage de l’ère secondaire à l’aire tertiaire, il y a 60 millions d’années. Les types de pontes et les différentes coquilles font penser à une demi-douzaine d’espèces. Ce site, exceptionnel par la quantité et l’état de conservation des fossiles, est classé réserve naturelle (interdite d’accès dans sa partie centrale).

Impossible de ne pas penser aux causes d’extinction des dinosaures qui font tant débat. Une corne de dinosaure de 45 cm, contemporaine de l’extinction, a été analysée : elle était riche en quartz et surtout en iridium, un métal très rare sur Terre mais très abondant dans les météorites. La couche était identifiée comme vestige d’un impact d’astéroïde, ayant provoqué des catastrophes naturelles en série : éruption volcanique, tsunami, etc. La théorie de Marcus Clauss vient expliquer pourquoi aucun dinosaure n’a survécu contrairement aux mammifères ; ces derniers naissent généralement déjà assez grands et se nourrissent d’abord du lait de leur mère : ils avaient donc déjà un avantage sur les dinosaures.

A titre d’exemple, un dinosaure sortant de son œuf était 2 500 fois moins lourd que sa mère pesant 4 tonnes. Une éléphante du même poids met au monde un éléphanteau 22 fois plus léger qu’elle.

Dès lors que les espèces de grande taille ont disparu, s’il n’y avait pas d’espèces de petite taille, c’est tout le groupe qui a disparu. Seuls les dinosaures qui ont pu conquérir de nouveaux espaces en s’envolant ont survécu : ce sont les oiseaux.

http://www.grandsitesaintevictoire.com/var/grandsitesaintevictoire/storage/images/mediatheque/territoire/patrimoine-bati/gssv5996/310005-1-fre-FR/GSSV5996_large.jpg

Illustration du paysage au temps des dinosaures : pontes de titanosaure.

 

La carrière de marbre

  http://ns328435.ip-37-187-113.eu/galerie-membre/france-aix-en-provence/to_la-carriere-de-marbre.jpg     Secrets d'ici - [ Il était une fois le Pays d'Aix ] Marbre du Tholonet,  marbre couronné ! C'est avec Louis XIV et la mise en place d'une nouvelle  politique royale vers

A Roques-Hautes se trouve aussi une carrière de marbre, appelée à tort ainsi car il s’agit en fait d’une carrière de brèche dite ‘’du Tholonet’’, roche sédimentaire composée de fragments rocheux anguleux noyés dans un ciment naturel. (Le marbre est une roche sédimentaire fondue et recristallisée).   

Elle provient d’un site d’effondrement de pierres et de sédiments situé sur la commune de Saint-Antonin. Cette roche dure a le même âge que Sainte-Victoire. Elle était débitée en blocs de 9m sur 5, puis en plaques.

Sa période d’exploitation se situe entre le 18e et le 19e  siècle.

La brèche était transportée en charrette à la gare de Fuveau puis exportée en Chine, au Japon et en Amérique du Nord…

En 1930, une trentaine d’ouvriers y travaillaient encore jusqu’à sa fermeture en 1935.

 

Ce type de brèche, recherchée pour son esthétique, servait à garnir les cheminées des hôtels particuliers de la région (réel succès du 18e siècle au début du 20e). On s’en servait aussi pour couvrir les meubles, commodes, guéridons et tables. Le marquis de Gallifet en envoya aux princesses royales, sœurs de Louis XVI et en leur honneur nomma la pierre ‘’brèche Mesdames’’. Sa vente à Paris se faisait aussi sous le nom de ‘’brèche d’Alep’’ car elle était si bien travaillée qu’on croyait qu’elle venait de Syrie ! On la retrouve sur les cheminées de Fontainebleau, Versailles… et compose aussi les socles des sculptures léonines de la fontaine de la Rotonde à Aix.