En raison d’éventuelles difficultés d’approvisionnement en carburant toujours d’actualité cette semaine dans la région, nous reportons notre randonnée à Ceyreste (le Télégraphe) à une date ultérieure et irons dans la face sud de Sainte-Victoire. Au départ de Saint-Antonin D17 parking des Deux Aiguilles, situé sur la droite 400m après la Maison Ste-Victoire en venant du Tholonet, nous ferons le tour de Roque Vautarde en passant par Coquille, jolie balade sur de bons chemins à l’aplomb de l’Éperon de la Vierge. Très belle vues alentour.

      

Participation : 1 ticket. Essai offert aux nouveaux.

 

Merci de répondre au plus tard la veille en m’indiquant votre lieu de RV :

 

  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr  

  ou par SMS sur mon portable : 06.20.53.01.69

 

 1er RV : 13h15 à Trets sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe (D6).

Covoiturage à organiser.

De Trets : 16 km, 20 mn.

 

 2e RV : 13h40 à Saint-Antonin-sur-Bayon D17 sur le parking des Deux Aiguilles (400m après la Maison Ste-Victoire en venant du Tholonet). Départ de la rando.

D’Aix : 13 km, 20 mn par le Tholonet D17 jusqu’à St-Antonin.

De Puyricard : 26 km, 30 mn.  RV à 13h10 sur le parking de la Salle des Fêtes, av. Orsini.

De Marseille : 40 km, 42 mn par A7 vers Aix et D6. Partir à 12h55.

De la Fare-les-Oliviers : 38 km, 35 mn. Partir à 13h.

 

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS’’ :

(La lecture nuit gravement à l’ignorance)

 

Alt. 423 m 

Le tout petit village de Saint-Antonin-sur-Bayon s’étend sur 1 753 hectares exactement au pied du versant Sud de la Montagne Sainte Victoire.

Plus petite des communes du Grand Site avec seulement 123 hab. (2019), Saint-Antonin s’ouvre au sud sur la forêt du plateau du Cengle qui enserre le ventre de la montagne.

Entre la falaise au nord dont le sommet est le Baou des Vespres à 1 015m d’alt et les quelques maisons en bas, ses flancs de terre rouge sont habillés par la garrigue.

Au village, on trouve le château du 18e siècle (privé) avec sa petite chapelle du 12e, la mairie et les gîtes communaux situés dans l’ancien presbytère. En contrebas de ces constructions coule la petite rivière du Bayon.

Un oppidum celto-ligure déserté vers le Xe siècle domine le village du haut de ses 568 m. A l’automne 2011, des fouilles archéologiques ont permis de révéler l’ampleur d’un castrum médiéval en retrouvant ses fondations.

Parallèle à la montagne, la Maison Sainte-Victoire, installée dans un ancien bâtiment agricole, propose aux promeneurs des informations pratiques et aux visiteurs des expositions permanentes et temporaires.

Le bar restaurant est ouvert.

 

LE BAYON (OU BAYEUX)

C’est une rivière aux allures de torrent qui traverse le territoire d’est en ouest. Long de 10,1 km, le Bayon prend sa source au plateau du Cengle.

Il constitue la ligne séparatrice entre le Cengle et la Montagne Sainte-Victoire. Il prend le nom de Bayeux après avoir reçu les eaux permanentes du ruisseau de Roques-Hautes et se jette dans l’Arc au pont de Bayeux (Meyreuil).

Plusieurs affleurements de travertins fossiles bordent son cours, notamment à la cascade haute d’une vingtaine de mètres, en aval de Saint-Antonin-sur-Bayon.  

– Ripisylve et prairies humides avec des espèces végétales et animales rares et protégées.