cid:image012.gif@01D29040.85F183B0

Jeudi, nous ferons un circuit dans la Forêt Communale de Rognes, joli village d’origine romaine bâti sur la chaîne de la Trévaresse, réputé pour son vin, ses truffes et surtout pour sa pierre. Au départ du chemin du Rut, sur la D66  qui va à St-Estève-Janson, à la hauteur du panneau ‘’Chemin de Ponserot, DFCI’’, nous irons jusqu’au bassin de Saint-Christophe, construit en 1882 pour épurer les eaux du canal de Marseille. De crête en vallon, nous ferons un agréable parcours dans la pinède offrant de belles vues à l’ouest sur la chaîne des Côtes et au nord sur la vallée de la Durance, Cadenet et le Luberon.

   

Participation : 1 ticket. Essai gratuit pour les nouveaux. 
Être à jour de sa cotisation annuelle pour pouvoir participer (40€).
Inscription obligatoire au plus tard la veille de la rando…
…et indication du RV choisi : 

*  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr 

*  ou par SMS : 06.20.53.01.69

1er RV : 13h à Trets sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe
(D6).

Covoiturage (12 € A/R dont 2 € de péage).

Trets – Rognes : 46,3 km, 48 mn par A8, D7n, D543 vers Rognes et la Roque-d’
A. puis D66 vers St-Estève-Janson sur 1,4 km.

2e RV : 13h15 au Canet-de-Meyreuil sur le parking de l’Auberge Provençale
(D7n route d’Aix). Se garer dans l’impasse après le restau. 

Covoiturage (10 € A/R dont 2 € de péage).

. Le Canet – Rognes : 32 km, 32 mn par A8, D7n, D543 vers Rognes et la
Roque-d’A. puis D66 vers St-Estève-Janson sur 1,4 km.

3e RV : 13h50 à Rognes sur la D66 vers St-Estève-Janson. Faire 1,4 km
jusqu’au panneau ‘’chemin de Ponserot, DFCI’’. Départ de la rando.

– D’Aix : 23 km, 30 mn par D7n, D543 vers Rognes et la Roque-d’A. puis D66
vers St-Estève-Janson sur 1,4 km.

– De Puyricard : 15 km, 20 mn.

– De Marseille: 63 km, 1h05 par Aix.

– De La Fare-les-Oliviers : 26 km, 40 mn par Coudoux, Les 4 termes D67e,
St-Cannat D572, Rognes D18 et D15. Puis D543 vers La Roque-d’A. et D66 vers
St-Estève-Janson sur 1,4 km.

Dans Rognes, suivre la D543 vers La Roque d’Anthéron et à la sortie du
village, prendre à droite la D66 vers St-Estève-Janson sur 1,4 km jusqu’au
panneau ‘’Chemin de Ponserot, DFCI’’. Se garer dans la pinède.

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS’’

(La lecture nuit gravement à l’ignorance)



Le canal de Marseille

  


Dans la région, l’eau provient essentiellement de deux rivières, la Durance et le Verdon, qui trouvent leur origine dans les glaciers des Alpes.
Le canal de Marseille prend sa source dans le canal EDF à St-Estève-Janson. Il charrie l’eau de la Durance sur près de 200 km de la Roque d’Anthéron jusqu’à la Ciotat.
Orienté d’abord Est-Ouest, il traverse ensuite les BDR suivant un axe Nord-Sud desservant 36 communes du département dont Marseille, avec une capacité de débit de 17 m3/seconde.
Cet ouvrage à caractère patrimonial a été construit au XIXe siècle pour remédier à des années de sécheresse et de pénurie d’eau qui pénalisaient toute la région provençale. L’arrivée des eaux de la Durance par le canal de Marseille dans la cité phocéenne, le 19 novembre 1849, libérait les Marseillais, pour longtemps, de l’angoisse des jours sans en eau.
Pour commémorer l’événement, la ville de Marseille décide l’édification d’un monument majestueux, digne  d’accueillir ces eaux, qui vont changer la vie d’ une ville en pleine expansion démographique : le palais Longchamp sera ainsi construit en 1861.
L’édification, en 1847 de l’aqueduc de Roquefavour pour franchir la vallée de l’Arc, la construction en 1860 du  bassin de Réaltor à Calas, plus connu sous le nom de Lac Bleu, puis celui de Saint-Christophe, près de Rognes en
1882, complèteront cette réalisation qui apporte de véritables bouleversements dans le paysage et l’économie de la ville.

Le bassin de décantation de Saint-Christophe
   

  


Imaginé par l’ingénieur Franz Mayor de Montricher, le bassin de Saint-Christophe est construit après sa mort en  1882. Il est situé dans un vallon naturel, entre les communes de Rognes et de la Roque d’Anthéron, à 3 km de  l’usine hydroélectrique de Saint-Estève-Janson, où le canal de Marseille prend sa source aujourd’hui.
La superficie du bassin est de 20 ha (périmètre 2,3 km, 800 m de long, 249 m de large, prof. de 8,5 à 20,5 m). Un endroit idéal pour se reposer, pique-niquer au calme ou simplement balader à pied ou à vélo.
Interdiction de baignade et d’activités nautiques.


1. Fonctionnement en temps normal

Avec une capacité de 2 millions de m3 (2 fois le volume d’eau du Vieux Port de Marseille !), le bassin de Saint- Christophe constitue à la fois un décanteur et une réserve importante sur le canal de Marseille.
Il représente le 1er ouvrage de traitement sur son parcours, suivi par celui du Réaltor et de Ste-Marthe.
Le bassin de St-Christophe assure une qualité et une quantité d’eau constantes au canal de Marseille et joue donc un rôle déterminant dans la sécurité de l’alimentation des communes desservies par le canal.
L’eau pénètre dans le bassin depuis le répartiteur par un tunnel de 4 m de diamètre qui plonge au pied du barrage, à 20 m de profondeur.
Elle séjourne ensuite entre 24 et 48 h dans le bassin, laissant ainsi le temps aux limons de se déposer au fond.


2. Décantation

Les particules se déposent sur les cavaliers et retombent ensuite en tas dans les rigoles. (photo ci-dessous).
Le volume de limons reste constant sur les cavaliers bâtis en argile qui ne sont pas touchés pendant l’opération.


3. Période de nettoyage : le délimonage

L’évacuation des limons, appelée communément « délimonage », permet au bassin de conserver son rôle de décanteur.
Il s’effectue en 3 jours pendant lesquels sont nettoyés les 6 ha de rigoles du bassin.
Le canal de ceinture permet également d’assurer la réalimentation du canal pendant l’opération de délimonage. (photo ci-dessous).
Pour procéder au nettoyage du bassin, tous les 2 ans environ, les vannes de fond sont ouvertes et la vidange s’effectue en 48 h.
Les 970 vannettes autour du bassin sont ouvertes par séries de 2 ou 6 au droit des rigoles en cours de nettoyage afin d’aider à chasser les limons.
Les 10 à 20 000 tonnes de limons accumulées sont diluées dans le canal EDF et rejetées dans la Durance, à  Mallemort, à un taux respectueux de l’ environnement.
A l’issue de l’opération de délimonage, le bassin est rempli à nouveau en 48 h et reprend sa fonction de décantation.


  

Bassin de St Christophe plein et vide (en général, à l’automne)

…Et pour les gourmands…
– La cave coopérative ‘’l’Hostellerie des Vignerons du Pays d’Aix’’, rond-point D543 et D15.
– La Biscuiterie de Rognes, Maison GEORJON, 6, Route d’Aix.
La Biscuiterie de Rognes vous accueille dans un relais de Poste du XVIIIe siècle, un lieu atypique et plein de charme. Adeline Wendzinski, biscuitière dans l’âme, perpétue les traditions. Outre les grands classiques de la
maison, croquants, navettes, croissants aux pignons et les nouveaux biscuits, elle saura aussi vous faire apprécier des pâtisseries anciennes aux noms évocateurs : jalousie, conversation…