cid:image017.gif@01D2C380.2A9984E0

Jeudi nous irons balader du côté de Rians, à la frontière du Var et des BdR, pour découvrir les doux paysages des vignes alignées au cordeau du Domaine de Château Pigoudet (vin AOC Coteaux d’Aix) niché au pied de la montagne de Vautubière. Les origines de ce domaine remontent à l’époque gallo-romaine… Au 16e siècle et jusqu’à la Révolution, c’était une résidence d’été de l’Archevêché d’Aix et on y faisait un vin réputé dans tout le comté… Au départ du parking  après le pont du Canal de Provence, par la D561 (Route de Jouques), puis le chemin de St-André et Les Fouranes, nous ferons le tour de la colline du Devenson, traversée par le canal. Entre vignobles et forêts, nous profiterons de très belles vues sur la montagne de Vautubière, la face nord de Sainte-Victoire et le charmant village de Rians typiquement provençal construit en colimaçon.

Participation : 1 ticket. Essai GRATUIT pour les nouveaux.

Etre à jour de sa cotisation annuelle pour pouvoir participer (40€).

Château Pigoudet : Vins et Terroir à Rians   Résultat de recherche d'images pour "Château Pigoudet Rians"   Un blanc, un rosé et un rouge pour l'été – Les 5 du Vin

Inscription obligatoire au plus tard la veille de la rando

et indication du RV choisi :  

  par MAIL : brigitte.cazeres@free.fr  

  ou par SMS : 06.20.53.01.69

 1er RV : 13h à TRETS sur le parking du supermarché Casino bd de l’Europe (D 6 vers St-Maximin).

Covoiturage à organiser entre vous.

Trets-Rians : 30 mn par Pourrières.

 2e RV : 13h (et non 13h20) au CANET-de-MEYREUIL sur le parking de l’Auberge Provençale (D7n route d’Aix). Se garer dans l’impasse après le restau.  

Covoiturage à organiser.

Aix – Le Canet : 8 km, 10 mn par A8 Nice/Toulon, sortie 32 ‘Trets Rousset Fuveau’, péage 0,90 €. Au rond-point, à droite D7n vers Aix sur 50 m. L’Auberge Provençale est sur la droite, ou passer par Palette et suivre la D7n jusqu’au rd-pt du Canet-de-Meyreuil et revenir sur ses pas.

Le Canet-Rians : 40 mn par D7n, Pourrières et D23 route de Rians.

3e RV : 13h15 à POURRIERES sur le parking du cimetière à la sortie du village sur la D23 vers Rians.

Covoiturage à organiser avec ceux qui viennent de Trets. Je vous dirai.

Pourrières-Rians : 20 mn par D 23.

4e RV : 13h40 à RIANS, D561 route de Jouques, puis chemin de St-André (suivre le panneau ‘’Société du Canal de Provence’’) et à gauche vers ‘’Les Fouranes’’ jusqu’au parking après le pont du Canal de Provence. Départ de la rando.

Aix-Rians : 50 mn par Meyrargues, Peyrolles, Jouques, Rians ou 45 mn par Vauvenargues, Col des Portes, Rians.

En venant de Rians : au rond-point sur la D3, suivre la D561 vers Jouques. Après 450m, tourner à droite sur le chemin de Saint-André (panneau ‘’Société du Canal de Provence’’) et tourner à gauche vers ‘’Les Fouranes’’ (panneau). Stationner après le pont sur le canal.

En venant de Peyrolles : D561 vers Jouques et Rians. 450m avant d’arriver à Rians, tourner à gauche sur le chemin de St-André (panneau ‘’Société du Canal de Provence’’) et tourner à gauche vers ‘’Les Fouranes’’ (panneau). Stationner après le pont sur le canal.

Pour cette rando, entrez : Chemin Saint-André – Rians.

 

 

LE COIN DES ‘’SAVANTURIERS »

(La lecture nuit gravement à l’ignorance 

 

    RIANS (4 278 hab.) alt. 370 m

   Image associée   Image associée

Le nom de Rians vient du latin Riantium = riant. Les habitants sont les Riansais(e)s.

Cette commune au nord-ouest du Var a toujours été un point stratégique pour surveiller ce lieu de passage important entre les Alpes et le littoral. Le village bâti en colimaçon est dominé par l’église Notre-Dame de Nazareth. Au centre du village se trouve la tour de l’horloge, bâtie sur l’unique tour restante de l’ancien château-fort du XIIe siècle autour duquel le village s’est construit.

Résultat de recherche d'images pour "photos Rians 83"   Libros de Gaston Rébuffat. Biografía y bibliografía - txalaparta.eus   M1116_TP_3331

   

A Rians, un rond-point est dédié à Gaston Rébuffat (né le 7 mai 1921 à Marseille et mort le 1er juin 1985 à Paris), alpiniste et guide français, membre notamment de l’expédition française à l’Annapurna de 1950.

« Durant mon enfance, mes parents m’emmenaient toujours à Rians, dans le Haut-Var, où mon père était né et où mes grands-parents étaient paysans. D’eux, mon père avait hérité l’habitude et le plaisir de se lever de bonne heure. Nous marchions dans l’intimité de la nuit, puis nous assistions au lever du jour ; ainsi nous arrivions à la ‘’campagne’’ : quelques cyprès, un puits, les cultures étagées au-dessus des murs en pierres sèches… Le soleil s’élevait au dessus de la colline…».

Extrait du livre ‘’A la rencontre du soleil’’ de Gaston Rébuffat.

 

En chemin, nous verrons :


– la maison du garde-barrière : à la fin du 19e siècle fut créée la ligne Central-Var, une étroite voie de chemin de fer qui reliait Meyrargues à Nice, passant par Draguignan (210 km). Exploitée de 1889 à 1950, elle subsiste dans la mémoire locale grâce à de nombreux vestiges tout au long de son tracé.

 

 

– entre la Vicarie et les Toulons, nous découvrirons les vestiges d’une cave viticole romaine du Ier s. ap. JC qui  serait l’une des plus importantes du monde méditerranéen. Le chai abritait plus de 200 dolia* sur une surface à l’époque de 8 000 m². Les fonds de ces dolia fichés en terre depuis 2 000 ans sont parfaitement visibles.  Comme la contenance moyenne de chacun est de l’ordre de 15 hl, la capacité totale de stockage dépassait les 3 000 hl de vin.

* un dolium (des dolia) = jarre

  RIANS – CHÂTEAU PIGOUDET, LES BADOUINES | Tou'z'azimuts83 | Association de  randonnées pédestres | Saint-Maximin - La Sainte Baume    http://fabrearcheo-var.fr/wp-content/uploads/2020/04/2020-02-13-Les-Toulons-1-1024x768.jpg   Vue aérienne.

Le domaine des Toulons, près de Pigoudet, cultive 25 ha de vignes. Le vin y est réputé. Il tient son nom de ‘’Télo’’, déesse celto-ligure des sources ayant inspiré de nombreux lieux comme Toulouse, le Thoronet, la ville de Toulon ou bien encore, à Rians, le quartier de la Toulonne. Il cultive aussi différentes céréales (blé, pois chiche, orge…).

 

– le domaine de Château Pigoudet : il se situe à l’extrême nord-est de l’appellation Coteaux d’Aix-en-Provence, à 400 m d’altitude. (Rians est la seule commune du Var ayant une appellation  Coteaux d’Aix-en-Provence). Sa superficie totale est de 110 ha dont 40 ha de vignes. Le cadre est merveilleux, protégé au nord par la montagne de Vautubière. Exposé au sud, il bénéficie de ce fait d’un excellent ensoleillement. Devant le château, en direction du sud-ouest, la vue s’étale sur le vignoble, prolongé par un massif accidenté annonçant la montagne Sainte-Victoire.

Le Château de Pigoudet est une belle bastide, ancienne propriété et résidence d’été de l’archevêché d’Aix au XVIe siècle. Les origines du château remontent à l’époque gallo-romaine (IIe et IIIe s. ap. JC). Il fut construit sur le site d’une villa romaine dont les restes de la cave subsistent encore à quelques dizaines de mètres,  comme en témoignent les pièces de monnaie, les amphores et les deux cuves carrelées mises au jour.

Aujourd’hui, depuis plus de 25 ans dans la famille Schmidt/Rabe, ce lieu somptueux, façonné par l’histoire, est tourné vers l’excellence par Sabine Rabe et son mari Hans-Ulrich.

 

https://www.la-provence-verte.net/apidae/photos/photo2253_1.jpg    Résultat de recherche d'images pour "chateau Pigoudet rians"  

 

– l’oratoire des Fouranes, cultures d’oliviers, d’amandiers et de lavandins.